Bruneau Laurette a tenu une conférence de presse aujourd’hui sous la bannière de Linion Sitwayin. Il a abordé divers sujets qui ont fait l’actualité depuis la grande marche de l’opposition qui avait eu lieu le 13 février dernier.

Les points abordés sont les suivants: l’opposition parlementaire, le parti politique qu’il a créé, la situation des Mauriciens et pour finir, la journée internationale de la femme.

Ayant surtout mis l’emphase sur l’opposition, il s’est dit être lasse et que c’en est assez que ce système – le modus operandi de l’opposition: «intérêt personnel» et mentalité statuaire vieille de plus de cinquante-deux ans – ne sert pas l’intérêt du peuple au Parlement.

Alors que le pouvoir et la position priment au sein des partis traditionnels, il a martelé que ceux qui sont élus n’ont pas d’intérêt pour la population et sa réalité. Selon lui, il y a une urgence pour un «return to the basics», c’est-à-dire aider à améliorer la vie de la classe au bas de l’échelle – l’essence même de son combat social ayant débuté en août 2020. D’où la raison de la création de ce parti politique, une nouvelle force d’opposition extraparlementaire dans un premier temps, qui fera le travail que l’opposition devrait être entrain de faire envers les citoyens.