Ashok Subron a été convoqué une nouvelle fois au Central Crime Investigation Department (CCID) ce mardi matin dans le cadre de l’affaire Kistnen. Selon sa déclaration à la presse, il aurait remis une clé USB à la police, contenant une copie digitale du fameux Kistnen papers avoisinant les 180 pages. Le document digital a ensuite été imprimé à l’IT Unit des Casernes Centrales et sera examiné dans les jours qui suivent.

Pour sa part, le syndicaliste réclame que les personnalités politiques concernées, plus précisément les élus du no 8, soient aussi interrogées afin de pouvoir donner leurs avis sur le contenu du document en question. Il faut rappeler que les autorités n’écartent pas la possibilité d’une nouvelle convocation. Ashok Subron avait été représenté par Me Prisca Perianen.

Comments