Roshi Bhadain, avocat, se dit extrêmement choqué par la suspension d’antenne de trois jours imposée à TOP FM. Selon l’IBA, les faits remontent au 24 février dernier lors duquel Jack Bizlall a émis des propos à l’encontre du Premier ministre de l’Inde pendant l’émission «Tempo La So». La suspension prendra effet dès demain matin à partir de 6 heures jusqu’à samedi à la même heure.

Lors de sa déclaration en cour de Moka, il a accentué sur le point qu’un système dictatorial est déjà en place et un abus à outrance contre ceux qui disent la vérité. Pour l’instant, tout porte à croire que ladite suspension serait due à l’intervention quelque peu sulfureuse d’un conseiller du Premier ministre à l’antenne, hier soir.