L’enquête judiciaire qui avait débuté le 4 décembre, entourant la mort de Soopramanien Kistnen, reprendra ce lundi en cour de district de Moka. À leur sortie du tribunal hier après-midi, les avocats représentant les intérêts de la famille Kistnen se sont exprimés à ce sujet. Le mot d’ordre n’était autre que «le ministre Sawmynaden doit démissionner».

Selon Roshi Bhadain, la déposition (sous serment) du frère du ministre, Koomadha Sawmynaden, le lie directement à cette affaire. Sans oublier qu’une plainte a été formulée auprès de l’Independent Commission against Corruption (Icac) concernant le salaire de Constituency Clark s’élevant à Rs 15,000 – une somme que Shakuntala (Simla) Kistnen affirme n’avoir jamais touchée.

Rouben Mooroongapillay, qui a récemment rejoint le panel d’avocats, souligne que le ministre concerné était aussi le ministre de la Technologie, de la Communication et de l’innovation. Tenant compte du fait que les caméras du “Safe City” sont au centre de récentes controverses, il vaudrait mieux que ce dernier quitte son poste de ministre pour éviter une perception d’interférence.

Comments