C’est par le biais d’un communiqué de presse que la Confédération des Travailleurs des Secteurs Publique/Privé (CTSP) a exprimé son inquiétude par rapport aux conditions insalubres dans lesquelles les travailleurs de nationalité malgache ont été placés en quarantaine. Contrairement à ce qu’on peut penser, la mise en quarantaine de ces sept travailleurs n’a pas été effectué par le ministère de la santé mais bien par une entreprise opérant dans la région nord-est de l’ile.

Nous avons vainement essayé d’alerter les autorités mais puisqu’il n’y a aucune loi régissant le traitement des employés en cas de Covid-19, ces derniers ne peuvent prendre aucune action concrète pour venir en aide à ces travailleurs.

Comments