Les députés du parti travailliste, à savoir Arvin Boolell, Patrick Assirvaden et Eshan Juman, ont rencontré le président de la république aujourd’hui au State House afin de discuter de ce qu’ils considèrent comme un abus de pouvoir continu de la part du Speaker de l’Assemblée nationale. À leur sortie, les députés ont déclaré agir de bonne foi avec la seule intention de pouvoir faire leur travail [sans obstruction] au sein du parlement.

Cette rencontre a été instituée à la suite d’une plainte du Dr Arvin Boolell devant la Cour suprême visant le Speaker lui-même, le Premier ministre et le clerk de l’Assemblée nationale, Bibi Safeena Lotun. Dans sa plainte, le plaignant mentionne particulièrement deux séances parlementaires, celle du 23 mars 2021 et celle du 20 juillet 2021.

Lors de la séance du 23 mars, le Premier ministre avait présenté devant la Chambre une motion visant à suspendre Arvin Boolell, Paul Bérenger et Rajesh Bhagwan jusqu’en novembre 2024. La suspension avait été levée le 18 mai 2021 à la suite d’une nouvelle motion faite par le Premier ministre, dans le but de permettre aux députés concernés de suivre les débats budgétaires.

En ce qui concerne la récente séance du 20 juillet 2021, Arvin Boolell a cette fois-ci été suspendu pour les huit prochaines sessions après qu’une discussion entre lui et le Speaker a éclaté lors de la PNQ du leader de l’Opposition, adressée au ministre des Finances. Pour information, les parties concernées seront convoquées en Cour suprême, le 07 septembre 2021, afin de se prononcer sur cette situation.

Comments