Cliff Félicité (à droite) lors de la conférence de presse

Une conférence de presse a eu lieu ce samedi concernant la situation des Rodriguais bloqués à Maurice. Cliff Félicité, travailleur social, déplore la mauvaise gestion de ce dossier et soutient qu’il y a plus de 300 Rodriguais en attente. Prenant en considération les développements minimes au cours des dernières semaines, il craint que l’exercice de rapatriement ne s’achève qu’à la fin du mois de décembre.

Bien que l’île Rodrigues fasse partie du territoire mauricien, beaucoup ont fait face à des contraintes financières et peinent toujours à trouver un logement en attendant un vol pour Rodrigues. Lors de son intervention, il a déclaré qu’une grève de la faim suivie d’une éventuelle action en justice est envisageable.