La PNQ du leader de l’Opposition, adressée au ministre des Finances, était axée sur les applications de financement liées à la Mauritius Investment Corporation (MIC). Le député rouge a visiblement tenté d’intervenir lors des discussions, ce qui lui a coûté une suspension.

C’est à la reprise des travaux parlementaires que le Premier ministre a présenté une motion afin de suspendre le Dr Arvin Boolell pour les huit prochaines séances. Nous apprenons qu’un point de presse est prévu pour 01h15 en face du parlement.