L’ancien ministre du commerce, Yogida Sawmynaden, s’était rendu au Central Criminal Investigating Department (CCID) ce matin après avoir reçu une convocation la veille. Selon Me Raouf Gulbul, son client a été interrogé sur la base de deux allégations, à savoir une allégation d’escroquerie [faite par Mme Kistnen] et d’abus de pouvoir. L’interrogatoire qui a débuté vers les alentours de 14 h 30, a pris fin vers 17 h 45, pour reprendre demain matin.

Me. Rama Valayden s’était aussi rendu aux Casernes Centrales afin de s’assurer que Yogida Sawmynaden était bel et bien présent au CCID. Dans le cas contraire, l’homme de loi qui est d’ailleurs le ‘leading counsel’ dans l’enquête judiciaire sur l’affaire Soopramanien Kistnen, comptait tenir un « sit-in » à 18 heures en face de la CCID, accompagné de Bruneau Laurette ainsi que d’autres organismes telles que 100% Citoyens et GREA.

Rassuré d’avoir vu le «walk-in» de l’ex-ministre, il affirma qu’il n’y aura pas de «sit-in». Cependant, il a demandé à la police de faire leur travail comme il le faut: qu’elle ne prenne pas de décision d’elle-même, de mettre une charge provisoire contre Yogida Sawmynaden, mais de prendre les documents et les remettre entre les mains du DPP , qui dans son indépendance décidera de la marche à suivre.

Il a averti la population de ne pas tomber dans ce piège du pouvoir qui tente de diviser le pays en stigmatisant une communauté précise afin de créer un désordre public pour diviser le peuple pendant que les criminels s’échappent impunément.

Comments