Le parti travailliste a tenu une conférence de presse ce matin au Voila Hotel à Bagatelle. Le «Angus Road» ou plutôt «Angus-Gate», comme l’affirme l’ancien Premier ministre, a été le sujet principal de cette rencontre avec la presse. Selon Navin Ramgoolam, il y aurait trop de zones d’ombres dans cette affaire, d’où le besoin d’y ajouter le mot «Gate» – terme qui signifie que l’affaire en question est devenue un scandale.

À la surprise de tous, le Dr Navin Ramgoolam aurait reçu une proposition d’achat du terrain concerné en 1999, alors que ce dernier occupait le poste de Premier ministre. Selon ses affirmations, il aurait refusé de l’acheter, étant déjà titulaire d’une propriété à River Walk. Néanmoins, une possibilité d’achat était toujours présente, non pas à titre personnel mais dans le cadre d’un bâtiment pour le Indian Ocean Rim Association (IORA). Après certaines négociations avec le Bel Air Sugar Estate, le prix minimal avait été fixé à Rs 35 millions, un montant jugé trop grand, prenant en considération que ladite somme proviendrait de la poche des contribuables.

Durant la même année, plus précisément, le 26 novembre 1999, PJ aurait fait l’acquisition d’un premier lot pour une somme de Rs 6 millions. Ce dernier aurait obtenu un prêt de Rs 5 millions du Delphis Bank pour financer l’achat du terrain. Le 22 novembre 2007, une autre transaction pour le montant de Rs 7 millions aurait eu lieu pour l’achat d’un second lot. L’année suivante, soit le 10 juin 2008, il serait question d’une troisième transaction pour environ Rs 20 millions.

Navin Ramgoolam s’interroge sur la provenance de ces Rs 27 millions ainsi que le moyen de paiement. À cette époque, un paiement en liquide dépassant Rs 350,000 aurait constitué un délit financier.

Comments