Nous avons certainement tous remarqués que les questions parlementaires des semaines passées, a l’exception de la PNQ, n’étaient pas axées sur la marée noire causée par le MV Wakashio. Ceci est due au fait que les questions parlementaires doivent être soumises à l’avance afin que le « Clerk » de l’Assemblée Nationale puisse les afficher sur le site web de ladite Assemblée. Par conséquent, les députés de l’opposition n’ont pas pu adresser des questions aux membres du gouvernement concernant les données satellites qui ont fait surface entre le 10 et 11 Aout.

Pour couronner le tout, le premier ministre a décidé que la séance parlementaire pour la semaine à venir se tiendra le vendredi 28 août au lieu du mardi 25 août comme attendu. Ce changement de date aura un impact considérable sur la séance car les questions parlementaires ne peuvent être posées que le mardi, comme stipulé dans les « standing orders » de l’Assemblée Nationale. En utilisant cette stratégie, le parti gouvernemental outrepassera toutes questions au sujet du MV Wakashio et autres scandales.

Section (22)(2), Questions shall be put only at Tuesday sittings and question time shall not exceed three hours and shall be allocated in the following order: –

(a) a maximum of 30 minutes for the private notice question of the Leader of the Opposition, if any;

(b) a maximum of 30 minutes for questions put to the Prime Minister, if any; and

(c) a maximum of 120 minutes for other questions

Comments