Reprise de la rencontre des différents partis de l’opposition ce lundi 26 octobre. Au sommaire des discussions ; le manque de transparence par rapport aux transactions financières de la «Mauritius Investment Corporation» (MIC), la situation économique du pays ainsi que les élections villageoises à venir.

Sollicité pour un commentaire sur les dernières révélations de la presse dans l’affaire Angus Road, Navin Ramgoolam affirme avoir noté la menace sous la forme d’une «mise en demeure», qui a été rédigée et servie à la compagnie concernée avant même que la vidéo n’a été publiée. Il a aussi qualifié d’extraordinaire le silence du Premier Ministre dans cette affaire.

Comments