Alors que certains s’attendaient à des termes tels que «révocation» ou «démission», le premier ministre a esquivé de façon diplomatique la raison d’être de la marche pacifique du 29 aout, qui réclamait que les nominations politiques, voir celle de sa propre personne, soient revues. Ce dernier semble avoir apprécié le fait que ladite marche s’est tenue dans le respect de l’ordre publique.

Une fois de plus, le chef d’état a trouvé important de rafraîchir la mémoire de la population mauricienne sur l’excellence du gouvernement dans le combat contre la pandémie du Coronavirus. Chose qui nous rappelle son intervention sur la BBC, face aux questions de la journaliste Samantha Simmonds au sujet de la marée noire causée par le MV Wakashio. Il va sans dire que cette «excellence» avait été le centre de bien des controverses il y a quelques mois.

Chez les internautes, il semble que le GM n’aurait pas bien reçu le message. Plus précisément, le fameux #bourlidehors qui a dès lors envahi les commentaires en ligne. Le premier ministre a-t-il décidé d’ignorer les cries qui résonnaient en face du «Prime Minister’s Office» ou sommes-nous ceux qui n’aurait pas compris sa réponse quand il affirme que le gouvernement a pris note des préoccupations de la nation?

Comments