Alors que les différentes industries reprennent leurs activités graduellement, certains secteurs se retrouvent dans une position statu quo à cause de l’impact du coronavirus sur le plan mondial. Comme si cela ne suffisait pas que la pandémie frappe de plein fouet l’industrie touristique, l’échouage du MV Wakashio s’est ajouté au sort des taximen opérant sur la région de Mahebourg.

Dil Mohamed, taximan de profession, s’est exprimé au sujet de la difficulté que rencontre lui et ses confrères depuis quelques temps. Selon ses affirmations, ils ne reçoivent plus l’allocation du «self employed assistance scheme» depuis quelque temps car ladite allocation est désormais réservée aux chauffeurs de taxi liés aux hôtels et à l’aéroport.

Comments