Lors de son intervention dans le débat citoyen organisé par Smart Citizen et Top FM hier soir, Joanna Bérenger s’est exprimée sur quatre points particuliers qu’elle juge importants.

En premier lieu, elle a tenu à remercier tous les compatriotes qui se sont mobilisés suite à la marée noire causée par le MV Wakashio, même s’ils étaient conscients des potentiels problèmes de santé auxquels ils pourraient faire face. Dans la perspective de cette vague de solidarité manifestée par les compatriotes, la députée a affirmé qu’elle était fière d’être mauricienne.

Joanna Bérenger a souligné que même si l’intensité de la situation diminue dans les semaines à venir, il ne faut pas oublier le passé. Les personnes au pouvoir doivent être responsables de ce qui s’est passé et il est primordial de savoir qui est coupable dans tout cela, a-t-elle expliqué.

Pour son second point, elle attend du gouvernement un plan de réhabilitation de nos lagons ainsi qu’un plan pour les personnes qui comptent sur la stabilité de la mer pour gagner leurs vies, tels que les pêcheurs. De plus, il est crucial de s’assurer que les poissons et autres créatures marines qui résident dans les zones touchées ne finissent pas par devenir des produits disponibles aux consommateurs.

Troisième et dernier point, elle réclame que l’écologie soit placée comme une priorité de nos actions publiques et que le droit de la nature ait sa place dans notre constitution. Compte tenu du fait que notre zone maritime est plus grande que notre territoire, nous devons mettre en place des moyens pour protéger cette zone maritime, dit-elle. Pour conclure, cette dernière demande la réévaluation de nos priorités en termes d’investissements.

Comments