Rezistans ek Alternativ a tenu aujourd’hui sa première conférence de presse après la manifestation qui a eu lieu le 11 juillet. Ashok Subron se dit être satisfait du rassemblement et a souligné que la mobilisation est essentielle afin de préserver nos droits acquis.

Les fonds publics ne doivent pas être utilisés pour des raisons autres que l’intérêt public lui-même, affirme-t-il. Le syndicaliste explique que l’usage de ces fonds ne peut être fait dans le secret, faisant référence aux transactions financières liées par un accord de non-divulgation. La Rezistans ek Alternativ propose l’implémentation d’une «universal minimum wage» s’élevant à Rs 12,500 ainsi qu’un system d’exemption de paiement des factures de ménage typiques pour ceux au chômage.

Ashok Subron explique que ces revendications ont été soumises au premier ministre et affirme attendre une rencontre entre ce dernier et une délégation composée de certains manifestants ainsi que des membres du Kolektif Konversasyon Solider.

Comments