Navin Ramgoolam revient sur l’accord avec le MMM et le PMSD

À lire

Suite à une rencontre entre les dirigeants du PTr, MMM et du PMSD, Navin Ramgoolam a soutenu qu’il n’y a aucun accord entre lesdits partis dans le cadre des législatives de 2023, néanmoins ce dernier a fait état d’un « programme de rupture » et explique que les dirigeants tentent de trouver des points de convergences.

L’ex premier ministre dit être conscient qu’il n’y a pas d’élections municipales pour l’instant mais explique très clairement que si les municipales devraient leur prendre de court, les trois partis concernés s’uniront. Il rajoutera qu’il se concentre sur le congrès qu’organisera le Parti travailliste (PTr) le 28 août à Trianon, précisant que rien ne s’est finalisé pour la marche du 3 septembre.

Il s’est aussi exprimé sur l’affaire Gurib-Fakim et a affirmé que Ken Arian aurait dû démissionner pendant que l’enquête suit son cours. Navin Ramgoolam s’interroge sur le silence d’Ivan Collendavelloo, tenant en considération que l’ex présidente de la république était une nominée du Muvman Liberater (ML).

Vous voulez nous envoyer une photo ou une vidéo? Contactez-nous via Whatsapp sur le 5909 9000.