Après son arrestation et sa comparution devant le tribunal en décembre, Roshi Bhadain n’est pas resté les bras croisés face à ce qu’il qualifie de complot. Dans sa mise en demeure, l’homme de loi reproche au Commissaire de police de n’avoir pas agi suite à sa déclaration [sous la forme d’une «precautionary measure»] consignée au poste de police d’Albion le 5 Février 2021.

Déclaration dans laquelle il faisait état d’une conspiration à son égard. À cette date-là, Khemraj Servansing occupait alors le poste de commissaire de police.

Bhadain fait mention de fautes lourdes et d’abus de pouvoir d’un assistant surintendant de police (ASP) affecté à la MCIT. Selon lui, ce dernier aurait délibérément ignoré plusieurs éléments cruciaux incluant une bande sonore qui prouverait bel et bien l’existence d’un complot. L’homme de loi déplore aussi le fait que l’ASP aurait même refusé le conseil de son propre collègue, lui demandant de référer l’affaire au directeur des poursuites publiques (DPP) avant que d’autres mesures ne soient prises.

[Conspiracy] Notice prior to suit by People's Press on Scribd

Vous voulez nous envoyer une photo ou une vidéo? Contactez-nous via Whatsapp sur le 5909 9000.