Lors d’une déclaration à la presse, le Premier ministre affirma que la question de démission du ministre Jagutpal ne se pose pas à ce jour. Selon lui, il faudrait tout d’abord obtenir des informations qui lieraient le ministre concerné à l’achat des tablettes de Molnupiravir pour la somme de Rs 79,8 millions.

De ce fait, l’affaire est désormais dans les mains de l’Independant Commission against Corruption (ICAC). « Éventuellement, l’ICAC va déterre tout seki bizin déterrer », dit-il.

Patrick Assirvaden explique qu’il est inconcevable que le ministre de la Santé n’ait pas été au courant de cette transaction. Le chef de file du Parti Travailliste réclame dans l’immédiat la démission de Kailesh Jagutpal ainsi que l’instauration d’une commission d’enquête.

Vous voulez nous envoyer une photo ou une vidéo? Contactez-nous via Whatsapp sur le 5909 9000.