Certains l’appellent le Che Mauricien tandis que pour d’autres, il n’est autre que Bruneau Laurette, un Mauricien qui se bat pour une noble cause. Après la manifestation du 29 Aout qui a été sans l’ombre d’un doute un grand succès, ce mouvement social citoyen se retourne vers ses origines – le combat pour les plus vulnérables. Il s’agit pour l’heure du combat en faveur des «squatteurs» qui avaient été expulsés de leurs abris de fortune par l’état, alors que l’île Maurice faisait face à la pandémie du Coronavirus.

Pour pouvoir comprendre la situation des «squatters», il faut remonter à la racine même du problème qui relève des exigences de la NHDC pour obtenir une maison. Plus précisément, le dépôt d’environ quelques Rs200,000 afin que les démarches de la NHDC puissent démarrer. C’est ce qu’a expliqué le panel d’activistes sociaux et d’artistes locaux lors de leur conférence de presse ce matin. Dans le but de soulager le paiement de ce dépôt, un concert caritatif sera organisé le samedi 19 septembre sur le terrain de football de Petite Rivière Noire à partir de 16h00.

Comments