Les «leaders» des parties de l’opposition se sont rencontrés ce matin au Hennessy Park hotel, Ebène, afin de discuter d’un plan d’action commun. Face aux journalistes, Navin Ramgoolam a affirmé que l’opposition unie compte accélérer le processus de contestation des élections, faisant référence aux pétitions électorales qui ont été logées en cours au mois de novembre de l’an dernier. L’ancien Premier Ministre affirme que le gouvernement utilise des « delaying tactics » en relation aux contestations.

Quant à Paul Bérenger, ce dernier qualifie la réunion d’aujourd’hui de « formidable ». Il a tenu à affirmer qu’une égalité dans la présidence des réunions est importante. Par conséquent, la prochaine rencontre fixée pour samedi le 8 août sera présidée par Paul Bérenger lui-même et Xavier-Luc Duval pour la réunion suivante. Selon le leader des mauves, la prochaine étape serait une conférence de presse conjointe ainsi qu’une manifestation massive. La situation au parlement a aussi été d’actualité lors de la rencontre. Paul Bérenger se dit être d’accord avec Navin Ramgoolam quand se dernier affirme que l’heure est grave.

Arvin Boolell a pour sa part expliquée que la rencontre d’aujourd’hui est le reflet de la solidarité qui a lieu au parlement chaque semaine. Il affirme qu’une entente cordiale est déjà là et qu’une consolidation des forces de l’opposition est à venir. « Nou pe envoy ban signal très fort et ban messages fort à ce gouvernement ki pe opère dans l’illégitimité », dit Arvin Boolell.

Comments